La prophylaxie pour prévenir les troubles de santé

La prophylaxie constitue un ensemble de précautions permettant d’éviter la propagation d’une ou plusieurs maladies. Elle peut être individuelle ou collective. Nous pourrons mieux comprendre ce traitement en allant sur life-xtend.fr/prophylaxie-histoire-algorithme/.

L’hypothèse de la prophylaxie

Parfois, l’apparition d’une maladie peut provoquer un autre trouble qui pourrait aggraver l’état de santé d’une personne. Le recours à la prophylaxie permet la prévention de la propagation de diverses maladies. Elle avance des mesures qui permettent de prévenir la complication d’un trouble de santé ou la propagation d’une pathologie. L’application de la prophylaxie fait généralement référence à la vaccination ainsi qu’à l’administration de comprimés par voie orale.

Les compagnes de prévention peuvent proposer des méthodes thérapeutiques différentes. La plupart du temps, elles s’adaptent à l’événement de santé impliqué tel que les cas des maladies chroniques. En outre, les victimes peuvent aussi bénéficier d’une leçon de conduite après un accident ou une exposition à certains risques. En bref, la prophylaxie a pour principe de prévenir plutôt que de guérir.

Les différentes maladies visées par la prophylaxie

La prophylaxie intègre les campagnes de santé publique qui se concentrent sur la prévention des épidémies et des maladies. En ce qui concerne les mesures de prévention, elles rassemblent l’information, la rééducation, l’hygiène, le dépistage, l’immunisation et la quarantaine. D’un autre côté, nous pouvons distinguer deux catégories de prophylaxie dont la prophylaxie primaire et la prophylaxie secondaire. La première permet d’éviter l’apparition d’une maladie, tandis que l’autre lutte contre les rechutes.

Le plus souvent, la prophylaxie touche la prévention des maladies infectieuses ou bactériennes, les accidents d’exposition au sang ou encore les maladies parasitaires. Nous pouvons aussi entendre parler de la prophylaxie de la toxoplasmose et du paludisme. Ce dernier rallie notamment deux principes qui sont la chimioprophylaxie et la lutte anti-vectorielle. En gros, la prophylaxie représente une prévention, mais peut aussi proposer un traitement médical.